Ottawa prolonge la quarantaine obligatoire de quatorze jours en revenant de l’étranger

Ottawa prolonge la quarantaine obligatoire de quatorze jours en revenant de l’étranger

Ottawa prolonge la quarantaine obligatoire

Depuis la fin mars, un décret ministériel à été adopté pour la mise en quarantaine de quiconque revient de l’étranger. Et doit demeurer chez lui ou dans un endroit isolé. S’il venait à être en contact avec des personnes à risques, ils devront recommencer le processus du début.

Un masque et un itinéraire directe entre l’aéroport et le lieu de quarantaine est aussi obligatoires.

Plus d’information sur la loi dur la mise en quarantaine ici

Amendes salées et même peine de prison pour les contrevenants.

File:Stop Coronavirus COVID-19 in Russia.jpg - Wikimedia Commons

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), en collaboration avec des experts de la santé publique du Canada, a élaboré les présentes directives provisoires à l’intention des autorités fédérales, provinciales et territoriales (FPT) pour appuyer la prise en charge des cas de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) et des contacts qui y sont associés dans leur juridiction.

Gestion des cas à domicile et dans un contexte de cohabitation (isolement)

Les données épidémiologiques indiquent que la majorité des personnes présentant des symptômes de COVID-19 ont une forme bénigne de l’infection qui ne nécessitera probablement pas une hospitalisation. Il est important que les personnes qui n’ont pas besoin d’être hospitalisées passent leur convalescence dans un environnement adéquat où appropriéune isolation efficace et une surveillance appropriée de la maladie (c.-à-d. des signes d’aggravation) peuvent être assurées.

Les cas doivent être isolés à domicile pendant la période où ils présentent des symptômes (c.-à-d. qu’ils ne peuvent pas sortir à moins qu’on ne leur demande de le faire pour obtenir des soins médicaux, qu’ils ne peuvent pas utiliser les transports en commun pour obtenir des soins médicaux et qu’ils doivent éviter tout contact avec les autres). Si vous transférez un cas de la collectivité à un établissement de soins actifs, veuillez en aviser l’établissement d’accueil avant votre arrivée afin d’assurer la mise en place des mesures de CPI qui s’imposent.

L’isolement à domicile devrait se poursuivre pendant au moins 10 jours après l’apparition des symptômes ou pendant la période indiquée par l’ASP.

Les critères d’arrêt de l’isolement à domicile sont les suivants : au moins 10 jours se sont écoulés depuis l’apparition des premiers symptômes ou la confirmation en laboratoire du cas asymptomatique; le cas n’a pas dû être hospitalisé; le cas ne fait pas de fièvre et son état clinique s’est amélioré. L’absence de toux n’est pas nécessaire pour les personnes qui ont une toux chronique ou qui présentent une affection respiratoire réactionnelle à l’infection.

L’endroit où une personne sera isolée sera déterminé par son fournisseur de soins et l’ASP. Les personnes symptomatiques entrant au Canada sont soumises à des ordonnances légales en matière d’isolement obligatoire et ne sont pas autorisée à s’isoler dans un endroit où elles seront en contact avec des personnes vulnérables. L, ‘administratrice en chef de la santé publique de l’Agence de la santé publique du Canada désignera une installation pour les voyageurs où qui n’ont pas d’endroit approprié pour s’isoler.

Ottawa prolonge la quarantaine obligatoire

Stephane